• Wednesday January 27,2021

Égalité

Nous vous expliquons ce qu'est l'égalité, sa relation avec la discrimination et l'équité. En outre, l'égalité des droits, le genre et social.

L'égalité implique d'avoir les mêmes droits et obligations.
  1. Qu'est-ce que l'égalité?

Le mot égalité signifie, selon l'Académie royale espagnole, le « principe qui reconnaît l' égalité des droits et des obligations de tous les citoyens» .

Cela signifie qu'avant la loi, tous les citoyens devraient être égaux et se mesurer avec la même barre, de sorte que nous ayons tous les mêmes chances de recevoir des récompenses ou d'être punis pour notre faute. Malheureusement, ce n'est pas toujours le cas.

L’égalité est le contraire de l’inégalité, qui est l’un des fléaux qui affligent l’humanité depuis ses débuts, où la présence non seulement des pauvres et des riches, des nobles et des roturiers était fréquente, mais même des esclaves qui ont été traités comme des marchandises.

Il y a toujours eu des mouvements organisés et des luttes autour de la conquête de l'égalité qui, en comparaison, semblent beaucoup plus proches de nos jours que par le passé. Cependant, il existe encore des formes de discrimination, c'est-à-dire d'appliquer des critères de légitimité ou d'exclusion des citoyens de manière sélective, c'est-à-dire de manière inégale.

Il existe des cas où les droits des minorités sont limités de manière formelle ou informelle, en particulier ceux économiquement défavorisés, tels que les migrants, les races et religions minoritaires, ou même les femmes, exerçant la loi. inégalement.

Combattez-le contre de multiples groupes sociaux, mouvements civils et même des organisations internationales et non gouvernementales, rassemblés dans le rêve d’un avenir muet plus égalitaire, c’est-à-dire plus juste.

Maintenant, quand on parle d'égalité, on peut parler de nombreuses formes d'égalité (ou d'inégalité), en fonction de la nature sur laquelle repose la discrimination: sexe, race, statut socio-économique, etc. Ensuite, nous allons explorer certaines d’entre elles.

Voir aussi: Valeurs humaines

  1. Droit à l'égalité

La Révolution française a été la première tentative de réaliser le droit à l'égalité.

Comme certains semblent le croire, la lutte pour l’égalité n’entraîne pas l’idée que nous devrions tous être identiques et que certains individus devraient être empêchés de se distinguer en raison de leurs talents ou de leurs vertus, voire même des héritages de leurs prédécesseurs.

Au contraire, la lutte sociale en ce sens poursuit l'égalité devant la loi, c'est-à-dire le droit à l'égalité: tous les citoyens sont mesurés avec la même baguette identique, sans distinction de qui ils sont ou de quelle strate de la société. La population vient.

Ce combat a des antécédents lointains et importants. Lors de la Révolution française de 1789, une charte des droits fondamentaux de l'être humain a été promulguée, source d'inspiration pour la Déclaration universelle des droits de l'homme adoptée ultérieurement par l'Organisation des Nations Unies.

Cependant, bien que cette déclaration garantisse l’égalité de tous les êtres humains devant la loi, de nombreux groupes doivent continuer, compte tenu de la lutte pour leur droit à l’égalité dans des secteurs de la société et de la culture souvent insoupçonnés.

Quoi qu’il en soit, le droit à l’égalité signifie que chaque être humain a un traitement identique devant la loi, avec les mêmes possibilités de se défendre, pour être jugé selon les mêmes interprétations de la loi, de manière équitable, sans porter attention aux détails cela pourrait faire pencher la balance de la justice en leur faveur ou contre eux.

  1. Égalité et équité

Ces deux termes sont souvent traités comme des synonymes, bien qu'ils ne le soient pas vraiment. Par égalité, comme nous l’avons déjà dit, nous comprenons l’uniformité qui prévaut dans l’ensemble, c’est-à-dire l’application des mêmes mesures et des mêmes principes selon le jugement de certains ou de d’autres.

Par ailleurs, l’ équité a à voir avec la justice, fondée sur la reconnaissance des inégalités déjà existantes, pour être véritablement équanime. Cela signifie que si l'égalité propose "à tous selon les mêmes critères", l'équité propose "à chacun selon ses besoins et à chacun selon ses capacités".

Il y a la différence entre l'égalitaire et l'équité: cette dernière implique de partir d'une situation d'inégalité pour tenter de la corriger ou du moins de ne pas l'augmenter. En ce sens, l’ égalité et l’équité peuvent être vraiment complémentaires, puisque le second est un moyen d’atteindre le premier.

Cela peut vous servir: équité

  1. Égalité des sexes

L'égalité des sexes vise les mêmes droits pour tous.

L’égalité des sexes signifie que les hommes et les femmes doivent être considérés comme égaux aux fins de l’application de la loi, de l’attribution de récompenses pour le travail effectué ou de la sanction par des lois enfreintes. C'est-à-dire que la loi doit être appliquée de manière égale sans distinction de sexe et que les récompenses pour le même travail sont toujours les mêmes.

Cette revendication d'égalité entre hommes et femmes est née à l'époque moderne de l'humanité. C'est parce que pendant une grande partie de notre histoire, la femme s'est retrouvée sur un pas d'infériorité devant l'homme .

Par exemple, c'était considéré comme un bouton de guerre, la participation politique ou même économique était refusée (la démocratie athénienne, par exemple, ne les considérait pas comme des citoyens; mais elle n'avait pas non plus Le droit de vote dans les démocraties occidentales jusqu’à pratiquement le XXe siècle) et ont été éduqués à se soumettre à des projets masculins.

Ceci, grâce aux vagues féministes successives, a changé dans nos sociétés contemporaines, mais fait encore l’objet d’un débat.

More in: Égalité des sexes

  1. Égalité des chances

L'éducation publique est l'une des ressources nécessaires pour réaliser l'égalité des chances.

De même, l'idée d'égalité des chances stipule que tous les êtres humains, sans distinction de race, de sexe, de croyance ou de nationalité, devraient venir au monde avec les mêmes chances de grandir, de se développer et de s'épanouir. reçoivent les fruits de leurs efforts, accédant ainsi à l’aide sociale et à l’ensemble de leurs droits politiques.

C’est une idée qui est souvent ignorée lorsqu’on parle de la méritocratie, l’organisation sociale et politique supposée dans laquelle ceux qui accumulent les plus grands mérites détiendront le plus grand pouvoir décisionnel. n.

Le problème est que si nous ne venons pas au monde avec les mêmes opportunités, comment pouvons-nous être jugés de la même manière? Et de même, comment pourrions-nous juger du mérite de quelqu'un qui est venu au monde avec tous ses besoins satisfaits, et de celui qui devait d'abord se battre pour le satisfaire de cette manière? pareil?

Dans de nombreux cas, l’État existe en tant que garant de l’égalité des chances, raison pour laquelle il contrôle l’éducation, la santé publique et d’autres avantages auxquels les descendants des classes Les personnes défavorisées n’y ont pas accès, non par manque de mérite, mais pour des raisons d’une autre nature.

More in: Egalité des chances

  1. Égalité des droits

L'égalité des droits est plus ou moins la même chose que le droit à l'égalité, uniquement sous l'angle juridique. L'égalité des droits est le fondement de tout système de justice: tous les citoyens d'un État sont égaux devant la loi .

Les citoyens se soumettent à la loi de façon volontaire et absolue, car ils croient que les institutions juridiques l'exercent sans distinction, raison pour laquelle on dit souvent que la justice est aveugle. .

More in: Égalité des droits

  1. Égalité sociale

Enfin, l’égalité sociale est la condition de l’équité totale entre les citoyens d’un État dans lequel ils jouissent de la pleine satisfaction de leurs droits civils, juridiques, économiques et politiques. L'éthique (leurs droits humains fondamentaux) sur un pied d'égalité.

En d'autres termes, l'égalité sociale équivaut à la somme de l'égalité devant la loi, de l'égalité des chances et de l'égalité des résultats (sanctions et récompenses).

L’égalité sociale est évidemment le contraire de l’inégalité sociale, qui se produit lorsque les critères de socialisation dans une communauté s’exercent de manière discriminatoire: respect de la race, de la religion, du sexe, de l’orientation le sexe, l'âge, la langue ou toute autre condition qui sert à refuser la juste récompense, le service mérité ou, pire encore, les droits minimaux.


Des Articles Intéressants

Objectifs généraux et spécifiques

Objectifs généraux et spécifiques

Nous vous expliquons quels sont les objectifs généraux et spécifiques, les exemples et les fonctions qu’ils remplissent. Caractéristiques et étapes pour les exécuter. Tous les objectifs spécifiques devront en conséquence atteindre l'objectif général. Quels sont les objectifs généraux et spécifiques? Lorsqu'on

Matriarcat

Matriarcat

Nous vous expliquons ce qu'est le matriarcat et quelle est son histoire. En outre, des différences avec le patriarcat et des exemples. Le matriarcat est un type de société dirigé par les femmes. Qu'est-ce que le matriarcat? Le matriarcat est un type de société ou un modèle sociopolitique dans lequel les femmes jouent un rôle central , à savoir les dirigeants politiques, les autorités morales, les contrôleurs de propriété et les décideurs. Ce terme pro

Société patriarcale

Société patriarcale

Nous vous expliquons ce qu'est la société patriarcale, comment elle est née et quelle est sa relation avec le machisme. En outre, comment on peut le combattre. Dans une société patriarcale, les hommes prédominent sur les femmes. Qu'est-ce qu'une société patriarcale? Une société patriarcale est une configuration socioculturelle qui donne aux hommes domination, autorité et avantages sur les femmes , qui demeurent dans une relation de subordination et de dépendance. Ce type de

Générations informatiques

Générations informatiques

Nous expliquons ce qu'est une génération informatique, quelles sont les générations précédentes et les caractéristiques de chacune d'elles. Les ordinateurs des premières générations étaient beaucoup plus grands que ceux actuels. Générations informatiques Dans l’histoire de l’informatique, on parle de générations pour faire référence aux différentes étapes de l’histoire de leur évolution technologique : elles sont devenues de plus en plus complexes. puissant et, curieusemen

Travail (physique)

Travail (physique)

Nous vous expliquons ce qu'est la force selon la physique, comment elle est mesurée et quels autres concepts elle implique. Travail positif et négatif. Energie et pouvoir. Un travail implique de modifier l'état d'un corps en mouvement. Qu'est-ce que le travail en physique? En physique, le travail est compris comme le changement d'état de mouvement d'un corps produit par une force d'une magnitude donnée. Ou

Sources de droit

Sources de droit

Nous vous expliquons quelles sont les sources du droit et pourquoi elles sont si importantes. Son influence sur la jurisprudence et sa classification. Parmi les sources du droit figurent les institutions qui les adoptent et leur histoire. Quelles sont les sources du droit? Il est connu en tant que source du droit aux actes, événements et traditions du passé qui servent à la création, à la modification ou à l’extinction de normes juridiques , c’est-à-dire de lois. Cela inclu